Corporate

Un nouvel acteur dans le Namurois

28 novembre 2017 | Corporate

Beaucoup le savent déjà, Delen Private Bank a choisi d’ouvrir un nouveau siège dans la capitale wallonne afin de renforcer sa présence en Wallonie. Si l’inauguration officielle est prévue pour le 7 octobre prochain, l’équipe namuroise est déjà à pied d’œuvre depuis plusieurs mois. Retour sur ce projet avec Dominique Slos et Emmanuel Portillo Gordillo, responsables à Namur.

Capitale de la Wallonie, Namur s’est révélé un choix évident …

Emmanuel : « C’est une ville en plein renouveau. Sur les dix prochaines années, les projets d’infrastructure et de rénovation sont légion. La ville se redessine. Or la présence de la Banque était limitée en Wallonie. Le bureau de Liège fait partie de l’histoire de Delen et il était temps de faire le choix stratégique de s’ouvrir au sud du pays. Quelle meilleure option que Namur, à la croisée de deux autoroutes ? D’autant qu’il s’agit d’une ville très riche en administrations : Région wallonne, université et hôpitaux. Le renouveau urbanistique de Namur s’accompagnera immanquablement d’un nouvel élan économique. »

    « Le bureau de Liège fait partie de l’histoire de Delen et il était temps de faire le choix stratégique de s’ouvrir à la Wallonie. »

Dominique : « Lancer un nouveau bureau est certes un défi, mais nous avons la chance de nous appuyer sur une machinerie bien huilée. La réputation de Delen Private Bank n’est plus à faire. Il nous faut désormais l’importer dans nos contrées. Premièrement, il a fallu soigner la localisation. Comme dans beaucoup de villes, la circulation à Namur n’est pas toujours simple. S’installer sur une artère principale aux portes de la ville et à un jet de pierre de l’autoroute, avec de nombreuses places de parking, nous a semblé une situation idéale. Et si le bâtiment n’a pas le caractère historique de nos autres sièges ; à l’intérieur, le doute n’est plus permis, on est chez Delen Private Bank. Les clients sont unanimes. »

Emmanuel : « Aménagés avec goût par Marie-Alix Delen et sa fille Anne-Sophie, nos locaux sont prêts à accueillir les clients, tant en rendez-vous personnel que pour un événement. De fait, nous disposons d’une magnifique salle de conférence ainsi que de plusieurs salons. L’atmosphère chaleureuse et familiale y rencontre la discrétion et le professionnalisme. Tout ce qu’il faut pour nous permettre de créer une relation de confiance. »

Et l’équipe ?

Emmanuel : « Actuellement, nous sommes trois : Dominique, Laura, notre assistante, et moi-même, mais à terme, nous aspirons à compléter l’équipe. Afin de s’ancrer dans la région, il était important de disposer d’une équipe locale qui connaît les habitudes, particularités et attentes des habitants. Nous prêtons également attention, dans la mesure du possible, à nouer des partenariats locaux. Nous exposons d’ailleurs dans nos bureaux les œuvres de Charline Lancel, une artiste namuroise. La Banque sponsorise aussi l’intime festival, un événement culturel majeur. Nous tâchons en fait de collaborer au mieux avec les acteurs de la région. »

Dominique : « Le programme comprend encore plusieurs événements avec le théâtre royal de Namur et un atelier chez le parfumeur Guy Delforge. Nous sommes en outre présents dans les cercles d’affaires, dont le cercle de Wallonie. Enfin, nous organisons des lunchs entrepreneurs en petit comité. L’idée est, avant tout, de se rencontrer et de partager son expérience, dans un cadre convivial. Jusqu’à présent, le succès est au rendez-vous, ce qui permet progressivement à Delen Private Bank de se faire connaître dans le milieu. Le bouche-à-oreille est notre meilleur allié. »

« Nous avons beaucoup d’idées et aspirons à recréer, ici à Namur, une clientèle saine et durable qui croit en notre philosophie et en notre approche personnalisée. »

 

Comment avez-vous été reçus par la population namuroise ?

Emmanuel : « Avec joie pour certains et curiosité pour d’autres. Une partie de la population et notre banque sœur, la Banque J.Van Breda & C°, nous attendaient avec impatience. Deux autres principaux gestionnaires de patrimoine étant déjà présents à Namur, il ne manquait que nous, selon certains ! D’autres n’avaient jamais entendu parler de Delen, mais tous sont curieux de découvrir ce qui se cache derrière ce nom. Nos valeurs familiales d’intégrité, de simplicité, de transparence, d’efficience, de prudence et de continuité sont parlantes pour de nombreuses personnes. Reste à les convaincre que Delen Private Bank, dont l’unique métier est la gestion de patrimoine, est le bon choix. »
Comment voyez-vous l’avenir ?

Dominique : « À très court terme, une inauguration réussie. Et pour la suite, provoquer de nombreuses opportunités pour rencontrer des prospects et ainsi pouvoir développer le siège namurois. Nous avons beaucoup d’idées et aspirons à recréer, ici à Namur, une clientèle saine et durable qui croit en notre philosophie et en notre approche personnalisée. »


 
 
Français
Français Nederlands