Engagement

En tant qu'actionnaire actif, nous menons un dialogue constructif

L’engagement fait référence au dialogue continu et constructif entre l’investisseur et ses participations. L’objectif est double : le rendement financier et une amélioration durable pour les personnes, l’environnement et la société. L’engagement va donc plus loin que l’exclusion en exerçant une influence positive sur le comportement des entreprises.

Le pourquoi et le comment de l’engagement

Exclure ou vendre des sociétés en raison de leur activité non durable est une mesure radicale, mais parfois nécessaire. En tant que partenaire financier, nous avons un rôle à jouer pour influencer positivement le comportement des entreprises : un actionnariat actif permet d’atteindre de meilleurs résultats financiers et non financiers à long terme. Grâce au dialogue continu, formel et informel mené par notre gestionnaire de fonds Cadelam, les entreprises sont incitées à faire des choix tournés vers l’avenir.

L'engagement consiste à avoir un impact positif sur les politiques des entreprises.

Hermes EOS, notre partenaire en engagement

Précurseur en Belgique, Cadelam collabore sur le volet engagement avec Hermes EOS, une société de renommée internationale  dont les experts indépendants  œuvrent aux défis environnementaux, sociaux et de gouvernance d'entreprise (ESG).  Cadelam et Hermes EOS définissent tout d’abord ensemble les thématiques de durabilité prioritaires. Ils entament ensuite un dialogue avec les entreprises concernées. Le ton est strict, mais juste : positif et constructif au départ, mais critique lorsque les améliorations se font attendre trop longtemps. Le droit de vote aux assemblées générales peut également être utilisé pour promouvoir ou simplement contrer certains choix stratégiques.

Œuvrer ensemble aux défis environnementaux, sociaux et de gouvernance d'entreprise

Une stratégie claire et une communication ouverte concernant ces trois domaines créent une dynamique permettant à chacun d’y gagner : les entreprises (croissance durable), les investisseurs (investissements rentables) et l’environnement au sens large (les personnes, l’environnement et la société).

  • Environnement : faire en sorte que les modèles économiques soient conformes aux accords climatiques de Paris. À cet effet, les membres des Nations Unies s’engagent à limiter le réchauffement climatique à maximum 2°C et à s’attaquer de manière radicale à la pollution de l’air, de la terre et de l’eau.
  • Société : dialoguer avec les entreprises dont les chaînes d’approvisionnement sont mondiales.  Même si le client est roi,  pour engranger du succès à long terme, une entreprise doit tenir compte de toutes ses parties prenantes, en particulier sa main-d’œuvre.
  • Bonne gouvernance : fixer les contrôles et les équilibres organisationnels d’une entreprise. Par exemple, un conseil d’administration qui fonctionne bien et un juste équilibre entre la rémunération et la création de valeur durable créent les bonnes impulsions pour des prises de décisions ciblées.

La création d’un tel impact constitue l’essence même d’une gestion de patrimoine responsable. 

 
 
 
 
 
 
Français
Français Nederlands English